Le Dixieland ou Dixie

« Le Dixieland ou Dixie est le surnom qu’a reçu le territoire couvert par les anciens États confédérés d’Amérique et les États esclavagistes restés fidèles à l’Union (Virginie-Occidentale, Kentucky, et Missouri).

Ce nom provient de l’ancien billet de dix dollars (dixie) qui circulait alors en Louisiane française. Ces états étaient situés au sud de la Mason-Dixon Line qui déterminait la limite légale de l’esclavage.

Durant la guerre de Sécession, ce fut le surnom affectif des États confédérés.

Actuellement, on désigne sous ce nom les Etats du Sud.

Le Dixieland désigne également la musique de style New Orleans (Jazz Nouvelle-Orléans) lorsqu’elle est jouée par des musiciens blancs, suivant le modèle des musiciens noirs hérauts de ce genre. New Orleans et Dixieland sont donc la face noire et blanche d’une même musique. En 1917, c’est ironiquement un orchestre blanc, l’Original Dixieland Jass Band (ODJB), qui réalise le premier enregistrement de la musique emblématique des noirs de la Nouvelle Orléans. »

De nos jours, le Dixieland Jazz est toujours l’une des musiques les plus vivaces de la Nouvelle-Orléans.

Si jamais vous souhaitez vous y initier en douceur, vous pouvez vous jeter les yeux fermés sur les albums d’ Eddie Condon

ou d’ Alex Welsh.